Confirmation du licenciement de la salariée de la crèche Baby Loup : les avocats réagissent

Confirmation du licenciement de la salariée de la crèche Baby Loup : les avocats réagissent
FRANCE

La Cour de cassation a confirmé mercredi le licenciement pour faute grave d'une salariée de la crèche Baby-Loup, congédiée en 2008 pour faute grave après avoir refusé de retirer son voile islamique. Tandis que l’avocat de la crèche parle d’"une décision de justice", l’avocate de Fatima Afif "persiste à penser qu’elle a été maltraitée".
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent