Confusion autour de la libération des lycéennes enlevées par Boko Haram

DirectLCI
Le Nigeria espère pouvoir faire libérer d'ici mardi les quelque 200 lycéennes enlevées en avril dernier par la secte islamiste Boko Haram.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter