Contraception : un projet de "clause de conscience" divise les pharmaciens

DirectLCI
L’Ordre des pharmaciens a lancé une consultation sur l’insertion d’une clause de conscience dans leur code de déontologie. Certains craignent que des praticiens l’invoquent pour refuser de délivrer des contraceptifs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter