Contrôles de police au faciès: l'Etat se pourvoit en cassation

FRANCE
L'Etat s'est pourvu en cassation après sa condamnation pour "faute lourde" en juin dernier pour des contrôles de police au faciès jugés discriminatoires. Pour l'avocat des cinq plaignants qui avaient attaqué l'Etat, Manuel Valls "entend maintenir des pratiques ségrégationnistes et discriminatoires".
Lire et commenter