COP 21 : éviter l'échec de 2009 à tout prix

DirectLCI
Depuis samedi, les dix-huit hectares du Bourget, destinés à accueillir la COP 21, sont passés sous administration onusienne. Au total, 147 chefs d'État et de gouvernement se retrouveront sur une même estrade pour une photo historique. Un tel évènement ne s'était pas reproduit depuis le sommet du millénaire à New-York, il y a 15 ans. Amandine Atalaya, envoyée spéciale, rapporte la volonté des organisateur de créer une très force impulsion politique dès le début de l'évènement. Le but est d'éviter l'échec retentissant de la conférence sur le climat en 2009 à Copenhague, qui avait donné lieu à accord très décevant.

Sur le même sujet

Lire et commenter