COP 21 : il a quitté son emploi dans une banque pour vendre des mini-fermes urbaines

COP 21 : il a quitté son emploi dans une banque pour vendre des mini-fermes urbaines
FRANCE

Ghislain Journé travaillait dans une banque avant de quitter son emploi pour créer Farmili, une start-up écolo. Aujourd'hui, il installe des mini-fermes urbaines dans les jardins. Poules, lapins et potagers, tout y est.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent