COP21 : "Si il y a un désintérêt des jeunes, il faut qu'ils se réveillent"

DirectLCI
"Si maintenant, il y a un désintérêt des jeunes, il faut qu'ils se réveillent, parce que c'est leur planète, et c'est à eux de se saisir de la question", a déclaré Marie Gaille, directrice de recherches au CNRS. Elle était l'invitée de LCI, ce mardi, à l'occasion de la sortie de son livre "Vivre dans et avec l'environnement".

Sur le même sujet

Lire et commenter