Copé vient soutenir Laurence Garnier et en profite pour critiquer la gestion de Notre-Dame-des-Landes

Copé vient soutenir Laurence Garnier et en profite pour critiquer la gestion de Notre-Dame-des-Landes

DirectLCI
POLITIQUE – Le président de l’UMP était mercredi à Nantes, pour participer à une réunion publique de la candidate UMP. Il en a profité pour remettre en cause l’action du Premier ministre sur l’aéroport.

Il venait à Nantes pour soutenir la candidate UMP Laurence Garnier. Mais mercredi, lors d’un point presse, Jean-François Copé, le président de l’UMP, n’a pu s’empêcher d’en profiter pour glisser des petites phrases sur la gestion de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes .

"Jean-Marc Ayrault gère ce dossier comme il gère la France, avec une incapacité à décider, à prendre ses responsabilités", a-t-il estimé avant le meeting de Laurence Garnier. Il a notamment pointé les violences qui ont émaillé samedi la manifestation organisée contre l’aéroport. "Je trouve cet épisode tragique, qui s'est déroulé ce week-end, très éclairant de l'incapacité de la gauche à diriger le destin de la France. (...) C'est le symbole de l'incapacité du Premier Ministre à prendre des décisions courageuses".

"Une ville prisonnière du clientélisme"

Il voit "derrière tout cela l'inconscience, l'inconstance, le poids de l'idéologie et d'une vraie incompétence" : "La manière dont les Verts et l'extrême gauche se comportent aujourd'hui se fait au détriment de l'intérêt supérieur de cette région nantaise et du pays".

Côté politique locale, Jean-François Copé s'est déclaré confiant en la capacité de Laurence Garnier "à l'emporter" aux municipales à Nantes, "ville complètement prisonnière du clientélisme le plus caricatural".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter