Corse : le FLNC du "22 octobre" se démilitarise sous certaines conditions

DirectLCI
Une faction dissidente de la mouvance clandestine, le FLNC du "22 octobre", a annoncé lundi lors d'une conférence de presse nocturne sa "démilitarisation". Un soutien aux nationalistes qui dirigent l'assemblée de Corse. Cependant, l'adieu aux armes s'opèrera à deux conditions : le retour des prisonniers politiques et l'arrêt des poursuites pour tous les militants recherchés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter