Côte d'Azur : branle-bas de combat pour stopper la flambée des cambriolages

Côte d'Azur : branle-bas de combat pour stopper la flambée des cambriolages

SECURITE – Le nombre de cambriolages est au plus haut dans les Alpes-Maritimes. La police vient de lancer un nouveau plan pour endiguer le phénomène. Mandelieu teste les smart-water pour marquer les objets de manière invisible et indélébile.

Une épidémie de cambriolage frappe les Alpes-Maritimes. Leur nombre au troisième trimestre est le plus élevé depuis sept ans, avec 2763 faits constatés, soit 30 par jour en moyenne ! Et pour ne rien arranger, l'augmentation de ces vols avec effraction concerne les logements, et non plus les caves et garages comme lors de la précédente vague, il y a deux ans. "L'ouest des Alpes-Maritimes a été particulièrement touché cet été, puis l'Est a été contaminé à son tour" explique à metronews Fabienne Lewandowski, la directrice départementale adjointe de la sécurité publique.

"Le phénomène nous a préoccupés et nous avons mis en place début octobre un pan spécifique", développe la commissaire. Ce plan prévoit une présence accrue des policiers sur les secteurs et aux horaires identifiés comme critiques, et des "patrouilles vidéo" dont est chargé un fonctionnaire au centre de supervision. "Nous avons réalisé plusieurs flagrants délits grâce à ce dispositif et avec l'aide de témoins qui ont eu le bon réflexe d'appeler le 17". Ce fut le cas à la fac de sciences, où la police alertée par un voisin a pu "cueillir" les individus qui venaient de cambrioler la cafétéria !

Un traceur chimique expérimenté à Mandelieu

A Mandelieu, on teste une nouvelle arme anti-cambriolage : la SmartWater, un spray qui diffuse un produit invisible et indélébile, qui marque les objets et permet d'identifier leur propriétaire s'ils sont retrouvés. "Mandelieu est la première commune du département à se lancer dans une stratégie de marquage des biens" souligne Philippe Barcellona, le directeur commercial de "Solutions de sécurisation par traceur chimique", qui représente la société SmartWater dans le département.

"Nous avons commencé à distribuer les kits de marquage à nos administrés, développe Andrés Belzunce, le directeur de la police municipale, qui dispose de 600 kits offerts par SmartWater. "L'objectif est de créer des 'bulles' de secteurs protégés dans lesquels tout le monde à utiliser le produit et à observer les statistiques, pour voir s'il y a une baisse des cambriolages". La commune va montrer l'exemple en "marquant" son matériel informatique notamment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 cas à nouveau franchi ce mercredi

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.