Coup d'envoi d'Octobre rose : un mois d'initiatives contre le cancer du sein

Coup d'envoi d'Octobre rose : un mois d'initiatives contre le cancer du sein

SOLIDARITE - La Tour Eiffel s'est parée de rose ce mercredi soir en signe de soutien à la 24ème édition d'Octobre Rose, la campagne de sensibilisation annuelle au cancer du sein, qui reste le plus fréquent et le plus mortel des cancers chez les femmes.

Courses à pied, défis solidaires, concours photo, pièce de 2 euros commémorative... le mois d'octobre verra une nouvelle fois se multiplier les initiatives pour sensibiliser au cancer du sein. Baptisée "Octobre rose" en France, cette opération de communication mondiale créée au début des années 1990 est l’occasion de mettre les projecteurs sur celles et ceux qui combattent cette maladie, d’intensifier l’information et la sensibilisation et de réunir encore plus de fonds pour les chercheurs.

Le coup d'envoi a été donné ce mercredi soir avec l'illumination en rose de la Tour Eiffel, en présence de la marraine 2017, l'animatrice Cristina Cordula, Roselyne Bachelot ou encore la styliste Chantal Thomas. L'association "Le Cancer du sein, parlons-en!", fondée par la marque de cosmétiques Estée Lauder et le magazine Marie Claire, est à l'origine de cette campagne. Elle sera présente le 18 octobre, place la République, à Paris, aux côtés de médecins pour une journée d'information destinée au grand public. 

12.000 femmes décèdent d'un cancer du sein chaque année

En France, où plus de 12.000 femmes décèdent d'un cancer du sein chaque année, l'accent est mis sur le dépistage, avec l'idée que plus ce cancer est détecté tôt, mieux il guérit (9 cas sur 10). "C’est énorme ! Mais 54.000 nouveaux cas sont mis au jour chaque année en France. Il faut donc continuer à aider la recherche à poursuivre son travail formidable", souligne Jean-Christophe Jourde, le président de l'association "Le Cancer du sein, parlons-en!".  

Dans le cadre du dépistage organisé, mis en place il y a douze ans, les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à réaliser une mammographie tous les deux ans, et tous les ans pour celles qui présentent un risque élevé. Mais la participation à ce programme stagne. En 2015, seules 51,5% des femmes dans cette tranche d'âge s'y sont soumises.

Lire aussi

Cette opération est donc l'occasion, plus que jamais, de parler de prévention. Ainsi, des dépliants seront distribués durant tout le mois, et plusieurs hôpitaux organiseront des ateliers sur la technique de l'autopalpation, tandis qu'à Montpellier, dès le 4 octobre, des parapluies roses seront déployés pour sensibiliser les femmes et leur entourage au dépistage précoce. 

L'association Pink Bra Bazaar collecte elle tout au long du mois les soutiens-gorge non utilisés. Ces derniers seront ensuite personnalisés lors d'ateliers de couture, prétextes à parler de façon décontractée de la santé du sein. Toujours dans le cadre de cette campagne, l’Institut Curie a lancé un défi solidaire : tricoter le ruban rose le plus long possible. Il sera exposé sur la façade de l'établissement. 

En vidéo

Cancer du sein : une enquête ouverte sur le docétaxel après la mort de 5 patientes

360.000 euros collectés

Octobre Rose est aussi l'occasion de collecter des fonds pour la recherche. Cette année, c’est la somme record de 360.000 euros qui sera reversée à six chercheurs choisis par un comité scientifique. Et dans de nombreux pays, les particuliers sont invités à réaliser leur propre collecte ou à acheter un ruban rose pour financer les associations.

Le mois sera également ponctué de nombreuses courses et marches partout dans le monde. Des "Pink Ribbon Walk" sont ainsi organisées près de Dublin dimanche 1er octobre, ou encore le 7 à Porstmouth. En France, on courra à Nancy, Perpignan, ou encore Tarbes.

Pour compléter ce dispositif, l’association "Le Cancer du Sein, Parlons-en !" a mis en place, sur son site, un forum de discussion en ligne ouvert aux femmes et à leur entourage. Enfin, du 1er octobre au 15 novembre, un médecin-cancérologue répondra (en privé) aux questions qui lui sont envoyées via le site, rubrique "Ecrivez à notre médecin". Un service unique en son genre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Une candidature commune à gauche ? "Ça ne s'improvise pas", affirme François Hollande

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'alerte des parents de l'ado électrocutée par son téléphone en prenant un bain

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.