Couple de policiers tués : Abballa avait exprimé sa "soif de sang"

DirectLCI
SEPT À HUIT - Comment Larossi Abballa a-t-il pu se radicaliser au point d'assassiner deux policiers de Magnanville? Après des faits de petite délinquance, le jeune homme était apparu en mai 2011 dans le radar de la police antiterroriste. Il est alors accusé de participation à une filière de djihadistes entre la France et le Pakistan. Dans ses mails, les enquêteurs retrouvent des phrases inquiétantes. Abballa y parle de sa "soif de sang" et de sa volonté de se débarrasser des "kouffars", les infidèles en arabe.

Sur le même sujet

Lire et commenter