Crash de l'A320 : "150 profils ADN ont été isolés"

Crash de l'A320 : "150 profils ADN ont été isolés"
FRANCE

La découverte de la seconde boîte noire de l'A320 de la Germanwings qui s'est écrasé le 24 mars dans les Alpes françaises, faisant 150 morts, devrait permettre d'ôter les derniers doutes sur la thèse d'un crash volontairement provoqué par le copilote, selon le procureur de la République de Marseille en charge du dossier, qui a précisé que le travail des médecins légistes progresse relativement vite, même si pour le moment les 150 victimes n'ont pas été identifiées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

EN DIRECT - Cinémas, piscines, bars... l'Italie renforce ses restrictions malgré les protestations

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent