Crash d'un Airbus A320 : un message d'alerte de la tour de contrôle, pas des pilotes

FRANCE

Après le crash d'un Airbus 320 non loin du Massif des 3 Évêches, qui aurait fait 150 victimes, l'AFP et le spécialiste aéronautique Christophe Naudin ont expliqué que le signal de détresse un temps attribué aux pilotes ne l'était pas. Il s'agit en fait d'un message d'alerte émis par la tour de contrôle Marseille-Provence.
Lire et commenter