Crise agricole : le bilan du plan d’urgence, six mois après

DirectLCI
Il y a six mois, le gouvernement débloquait dans l'urgence, 600 millions d'euros pour soutenir financièrement les agriculteurs. Vincent et Olivier sont éleveurs bovins en Normandie, ils ont décidé de tout vendre et de se consacrer à la culture des céréales. Avec l’augmentation des charges, ils sont dans le rouge chaque mois. Pierre attend l’aide de l’État : une enveloppe de 3.000 euros pour lui permettre une bouffée d’air mais la situation reste difficile. Pour les producteurs, les prix ne remontent toujours pas, il n'y a pas d’amélioration, ni d’augmentation, l’accord n’est pas équilibré.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter