Crue à Paris : quand les ponts les moins attractifs ont soudain la faveur des badauds

Crue à Paris : quand les ponts les moins attractifs ont soudain la faveur des badauds

Alors que la Seine a grimpé de deux mètres en seulement 72 heures, la curiosité des parisiens et des touristes est à son comble. En témoignent, les ponts les moins attractifs de la capitale soudainement pris d'assaut par les badauds.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas en 24h, la pression hospitalière s'accentue

Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

Pour son retour, Trump ouvre la porte à sa candidature en 2024 et reste au Parti républicain

Lire et commenter