Crue à Paris : quand les ponts les moins attractifs ont soudain la faveur des badauds

Crue à Paris : quand les ponts les moins attractifs ont soudain la faveur des badauds
FRANCE

Alors que la Seine a grimpé de deux mètres en seulement 72 heures, la curiosité des parisiens et des touristes est à son comble. En témoignent, les ponts les moins attractifs de la capitale soudainement pris d'assaut par les badauds.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent