Cyclisme : 70 ans d’anecdotes du Tour de France

France
DirectLCI
En 1904, les étapes du Tour de France étaient très longues et parfois discutées pendant la nuit. Certains ont profité de l’obscurité pour finir la route en voiture ou en train. Dans les années 1940, les bidons des cyclistes n’étaient pas remplis d’eau. Le coureur Emile Masson avait versé un mélange un peu spécial : du miel et du vin. Son concurrent s’est arrêté en pleine course dans une auberge pour remplir sa gourde de vin rouge sucré.

Sur le même sujet

Lire et commenter