"Daesh, c'est un projet de purification et d'extermination"

Dounia Bouzar, anthropologue du fait religieux et présidente du Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’Islam, a tenu à rappeler que Daesh a commencé "par éliminer tous les musulmans syriens qui ne faisaient pas allégeance avant de s'attaquer aux chrétiens". "On est dans la définition d'un projet totalitaire", a-t-elle ajouté.
FRANCE

Dounia Bouzar, anthropologue du fait religieux et présidente du Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’Islam, a tenu à rappeler que Daesh a commencé "par éliminer tous les musulmans syriens qui ne faisaient pas allégeance avant de s'attaquer aux chrétiens". "On est dans la définition d'un projet totalitaire", a-t-elle ajouté.
Lire et commenter