De jeunes Libyens viennent s'initier à la démocratie à Marseille

De jeunes Libyens viennent s'initier à la démocratie à Marseille

DirectLCI
FORMATION – La semaine prochaine, des associations d’éducation populaire et de solidarité accueillent à Marseille de jeunes Libyens afin de leur faire découvrir la vie associative et le fonctionnement de la société civile française. Une goutte d’eau, certes, mais qui participe à alimenter un pays subissant une mutation difficile.

L’instabilité de la situation politique en Libye démontre qu’une seule intervention militaire, même diligentée par un grand philosophe, ne suffit pas toujours à instaurer une démocratie. C’est fort de ce constat que le Réseau euromed France (REF) a invité douze jeunes Libyens à suivre un stage " citoyenneté et développement des capacités associatives" à Marseille du 16 au 21 février.

"50% des Libyens ont moins de 30 ans"

"Les jeunes ont été très engagés pendant la révolution et ont contribué à l’émergence d’une nouvelle société civile, explique Nacer El Idrissi, le président de ce réseau rassemblant quarante-quatre organisations de la société civile française engagées en Méditerranée. Pourtant, environ 50% des Libyens ont moins de 30 ans, leur parole ne semble guère écoutée, aucun mécanisme de consultation n’étant mis en place pour permettre leur participation et celle du secteur associatif".

Pendant une semaine, il s’agit donc de développer les compétences de ces jeunes "activistes" en termes "de gouvernance, de structuration et de gestion associative". "Dans leur pays, la plupart de ces jeunes militent pour que leur génération s’investisse dans la vie politique, explique Marion Isvi, directrice de REF. Pendant une semaine, nous allons les former à la participation à la vie publique. Ils vont rencontrer des associations locales – la Friche, Radio Grenouille – et des travailleurs sociaux".

"Chez eux, ils ont tout à inventer"

Les cours seront assurés par le mouvement d’éducation populaire La Ligue de l’enseignement . "Nous allons leur expliquer comment nous fonctionnons ici, commente un membre de la Ligue. Mais il faut bien leur dire que ce n'est qu'un exemple, et non un modèle à reproduire directement. Chez eux, ils ont tout à inventer, tout à construire".

Ces douze Libyens seront présents au débat public "Etre jeune et citoyen en Méditerranée" organisé mercredi à la Villa Méditerranée.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter