De la ferme à la boucherie, portrait de Thierry, éleveur en Seine-Maritime

France
DirectLCI
Thierry Beuzeville veille à ses 300 bêtes. Mais deux jours par semaine, l’éleveur de Veauville-lès-Baons troque sa blouse contre celle du tablier de boucher. Sans intermédiaire, il est libre de fixer ses prix. De quoi se mettre à l’abri des crises et rembourser ses 200.000 euros d’emprunt en 2007. Quant aux clients, ils sont prêts à payer plus cher pour le soutenir, surtout quand la qualité est là.

Sur le même sujet

Lire et commenter