De la prison ferme pour les agresseurs d'infirmiers aux urgences de Marseille

DirectLCI
C’est une peine qui se veut exemplaire : les agresseurs d'infirmiers aux urgences de Marseille ont écopé de prison ferme. En l'espace d'une semaine, l'hôpital de la Timone a été le théâtre de deux violentes agressions. Deux patients y ont attaqué deux soignants. Les violences verbales et physiques sont quasi quotidiennes. Les syndicats hospitaliers pointent du doigt le manque de personnel.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter