De la prison ferme pour les agresseurs d'infirmiers aux urgences de Marseille

De la prison ferme pour les agresseurs d'infirmiers aux urgences de Marseille

C’est une peine qui se veut exemplaire : les agresseurs d'infirmiers aux urgences de Marseille ont écopé de prison ferme. En l'espace d'une semaine, l'hôpital de la Timone a été le théâtre de deux violentes agressions. Deux patients y ont attaqué deux soignants. Les violences verbales et physiques sont quasi quotidiennes. Les syndicats hospitaliers pointent du doigt le manque de personnel.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les résidents d'Ehpad "pourront sortir s'ils sont vaccinés", annonce Olivier Véran

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Séisme en Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et dans tout le Pacifique

Lire et commenter