De nouvelles centrales nucléaires survolées par de présumés drones

FRANCE
DRONES - Des centrales nucléaires en région Centre, en Normandie et en Alsace ont été survolées par des engins volants, “visiblement des drones” affirme Europe 1.

“Des engins volants, visiblement des drones, ont de nouveau survolé des centrales” vendredi soir affirme la radio Europe 1 sur son site Internet. Il s’agit des centrales de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), Dampierre (Loiret), Belleville-sur-Loire (Cher), Fessenheim (Haut-Rhin), Flamanville (Manche) et Penly (Seine-Maritime).

Soit 6 centrales en tout selon la radio. Rien n’indique cependant qu’il s’agisse d’un vol malveillant : les drones présumés auraient volé au dessus des sites en passant, sans s’arrêter, selon le site Internet.

Des questions sur la sécurité des centrales

Mais le survol des centrales nucléaires est strictement interdit et ces révélations posent question quant à la sécurité des installations. Faire voler un drone de nuit est aussi interdit en France. Une enquête a été ouverte.

Pas de "menace directe"

Jeudi soir déjà, Penly ainsi qu’une autre centrale en Tarn-et-Garonne avaient été survolées vers 21 heures par des drones qui n’avaient pas été neutralisés "car ils ne représentaient pas de menace directe" pour la sécurité des installations, avait assuré un porte-parole de la gendarmerie. EDF avait affirmé dans la semaine prévoir de porter plainte pour chacun de ces survols. 

Sept centrales nucléaires françaises avaient déjà été survolées par des drones au cours du mois d’octobre, des incidents "sans conséquences" selon EDF.

Lire et commenter