Débattre de l'après Charlie : "La liberté d'expression c'est de dire je suis ou ne suis pas Charlie"

DirectLCI
Les attentats djihadistes de janvier 2015 à Paris ont suscité des réactions sur la planète entière. Tout de suite, une foule de questions a surgi, l'une des plus récurrentes étant « Est-on obligé de dire “Je suis Charlie” ?". Réponse avec Jean-Louis Bianco, président de l'Observatoire de la laicité et auteur de "L'après-Charlie. 20 questions pour en débattre sans tabou".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter