Décès d'une sexagénaire à Cochin : "Tous les jours on se dit qu'il va y avoir un mort"

DirectLCI
Après le décès d'une sexagénaire aux urgences de l'hôpital Cochin, les médecins dénoncent leurs conditions de travail. Selon Martin Hirsch, le directeur général des Hôpitaux de Paris, "il n'y a pas eu un pic" de fréquentation le jour du décès. Mais les urgentistes critiquent le manque d'effectif, "tous les jours on se dit qu'il va y avoir un mort" affirme Gérald Kierzec, médecin aux Urgences de l'hôtel Dieu.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter