Défi Loca'Cité : ils inventent le Toulouse de demain

FRANCE

INNOVATION – Les bourses Loca'Cité remises jeudi ont récompensé quatre projets permettant d'améliorer et d'innover le quotidien des Toulousains. Ces concepts pourraient voir le jour dans les prochains mois.

Une invention qui change le quotidien des Toulousains et qui en prime peut créer du lien social ? Voici le défi qu’ont brillamment relevé quatre étudiants récompensés hier par les premiers prix du Défi Loca’cité.

"L'idée était de leur faire bénéficier de notre expérience entrepreneuriale issue des lieux de collaboration La Serre et FabLab, ça a été long mais on est fiers d'être arrivés là", explique Philippe Rigal, chargé de mission Défi Loca'Cité qui espère renouveller l'expérience en 2015.

Deux premiers prix ex-aequo

Des abonnements à des espaces de coworkinget des bourses financières sont venus récompenser le travail de la dizaine d'étudiants qui ont planché sur leurs concepts durant cinq mois. LYG Covoiturage et La bibliothèque vivante ont reçu les premiers prix ex-aequo.

"C'était une super expérience, on fonctionnait comme une "petite" entreprise ça change du rythme universitaire", plaide Landry, 26 ans en 3ème année de thèse à UT1 Capitole, qui a développé avec deux autres étudiants l'application LYG Covoiturage. " C'est un outil pour mutualiser les moyens de transport afin de se rendre à des concerts sur Toulouse et son agglomération, cela permet de rapprocher des gens qui ont les mêmes goûts musicaux et centres d'intérêts", explique le jeune homme qui espère lancer le site Web fin mai et l'application mobile dès cet été.

Des projets concrétisés dans les mois à venir

Pour Sophie, l'aventure du Défi Loca'Cité lui a permis de concrétiser à Toulouse une expérience qu'elle a testé au cours d'un voyage en Grèce: la bibliothèque vivante. "C'est un lieu organisé comme une bibliothèque, sauf qu'on n'emprunte pas des livres mais des personnes, afin de discuter avec elle de leur vie, leur quotidien", se réjouit l'étudiante de 24 ans qui va concrétiser l'expérience le 25 juin dans le quartier St Cyprien et dans les universités toulousaines à la rentrée de septembre.

Les deux autres projets, La ferme urbaine permettant de rapprocher les populations urbaines et rurales, et le Loca'Poubelles qui prévoit de rhabiller les poubelles toulousaines afin de faire davantage de tri, devraient également être concrétisés dans les mois à venir.

Lire et commenter