Défilé du 1er mai : récit d’une journée sous haute-tension

FRANCE
DirectLCI
Policiers caillassés, CRS visés par des feux d’artifices, dès le début des manifestations ce dimanche, le mot d’ordre des casseurs était la confrontation. Face à ces violences, les policiers et gendarmes ont pris les devants et ont surveillés les premières rangées du cortège pour cibler les casseurs dissimulés dans la foule. Concernant le carré de tête, les syndicats ont eux-mêmes assuré la sécurité.
Lire et commenter