Dentistes low-cost, les clients portent plainte

DirectLCI
La fermeture de plusieurs cabinets dentaires à bas prix en région parisienne et à Lyon a été ordonnée après que plusieurs plaintes ont été déposées. Absences, pannes, pertes des données et erreurs médicales, ces cabinets n’étaient pas toujours conformes. Problème, les clients ont avancé des milliers d’euros et leurs soins ne sont toujours pas terminés.

Plus d'articles