Depuis la mort de son fils tué par Mohamed Merah, elle se bat contre la radicalisation

DirectLCI
Elle a fait de la prévention son principal combat. Latifa Ben Ziaten a perdu son fils il y a trois ans sous les balles de Mohamed Merah. Musulmane, elle part aujourd'hui à la rencontre des jeunes des quartiers défavorisés pour les détourner de la tentation islamiste.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter