Déraillement d’un TGV : la vitesse mise en cause

France
DirectLCI
La SNCF a annoncé ce jeudi qu'une "séquence de freinage trop tardif" était à l'origine de l'accident du TGV d'essais qui a fait 11 morts et 42 blessés samedi dernier en Alsace. Le train a déraillé à 243 km/h. Ni le train ni les infrastructures ne présentaient d’anomalie.

Sur le même sujet

Lire et commenter