Derniers jours du Voyage à Nantes : il faut en profiter !

FRANCE
DirectLCI
LOISIRS – La grande manifestation estivale ferme ses portes dimanche. Des animations sont encore prévues et quelques œuvres restent incontournables… Le point.

Installations artistiques dans la rue, moments festifs, tout au long d’une ligne verte d’une douzaine de kilomètres qui arpente la ville… La troisième édition du Voyage à Nantes se clôt dimanche prochain. Focus sur quelques endroits à arpenter absolument.

Le Jardin des Plantes s’anime ainsi en nocturne ce mercredi, jeudi et vendredi, dès 21 heures et jusqu’à minuit, pour une mise en lumière des installations créées par le dessinateur pour enfants Claude Ponti. Le calligraphe Julien Breton et le photographe David Gallard proposent ainsi une session de light painting : en utilisant un style de calligraphie arabe, les artistes vont réaliser en direct des images lumineuses, projetées en temps réel sur grand écran. Le tout sur fond de guitare et de oud, instrument arabe.

Certains jouent les prolongations

A voir sans hésiter également, la Villa Ocupada . A l’invitation de l’association Pick Up Production, une vingtaine de graffeurs d’Amérique latine et d’Europe ont investi le bâtiment de la Mutualité, rue Désiré-Colombes, haut lieu de l’histoire sociale nantaise, promis à la destruction en 2015. En résultent d’époustouflantes fresques, réalisées par des pointures du graff. L'entrée est libre, mais la dernière visite guidée a lieu ce jeudi, à 18 heures (8 euros).

Quelques installations jouent en revanche les prolongations. Comme l’exposition évènement," Samouraï, 1 000 ans d’histoire du Japon ", au Château des Ducs jusqu’au 9 novembre. Près de 850 objets de collection, pour certains inédits, de l’armure traditionnelle du XVIe siècle au costume de Dark Vador, retracent, à travers cette classe guerrière, l’histoire du Japon (5 euros).

De même, la Hab Galerie, qui accueille "Les Mues" , du Chinois Huang Yong Ping reste ouverte jusqu’au 2 novembre. L’artiste, déjà à l’origine du Serpent d’océan à Saint-Brévin-les-Pins, reproduit des animaux aux tailles impressionnantes, pour questionner les grands pouvoirs qui régissent le monde : financier, religieux, militaire… Quai des Antilles, gratuit.

Lire et commenter