Des automobilistes sans permis après avoir indiqué l'emplacement de radars sur Facebook

DirectLCI
Après avoir indiqué l’emplacement de radars sur Facebook, 15 automobilistes ont été condamnés à un mois de retrait de permis. Ce genre de condamnation est une première, alors que de nombreux autres sites recensent les radars. Les associations de défense des automobilistes se disent préoccupés par cette décision.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter