Des champignons menacent la pelouse du stade de Gerland

Des champignons menacent la pelouse du stade de Gerland

ENTRETIEN - La pelouse du Stade de Gerland n'est plus ce qu'elle était... Perturbée par les inondations et par un problème de drainage des eaux, le gazon du stade est attaqué par des champignons.

La météo pluvieuse de cet été aura eu des impacts... jusqu'au stade de Gerland ! Connu par les amateurs de ballons ronds pour avoir une pelouse difficile à entretenir, le stade fait face depuis quelques semaines à un problème récurrent, rapporte le quotidien Le Progrès .

Le pythium, une famille de champignons attaquant la racine de l'herbe, s'est développé en raison de l'humidité. "Il a beaucoup plu cet été. Vingt-deux jours de pluie contre treize l’an dernier… Tous nos gazons ont bien souffert en particulier celui de Gerland. On est effectivement obligés de la changer régulièrement", affirmait au Progrès un porte-parole de la Ville de Lyon, propriétaire du stade.

Un problème récurrent

Lyon ne serait pas la seule ville concernée, puisque des problèmes du même type auraient été recensés à Marseille ainsi qu'à Toulouse, nous apprend Le Progrès. Bien souvent, il s'agit surtout d'une question de moyens affectés à l'entretien des pelouses.

Alors que le dernier renouvellement de la pelouse du Stade de Gerland remonte à près de trois ans, une opération de replaquage a été amorcée. Elle devait être achevée rapidement, de manière à laisser le gazon repousser avant le 12 septembre, date du prochain match de l'OL contre Monaco. Son coût ? Près de 200 000 euros. Une somme comprise dans le contrat passé par la ville avec le prestataire Parc et Sports, et qui ne sera donc pas à la charge du contribuable.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.