Des drones vont bientôt surveiller les voies SNCF

Des drones vont bientôt surveiller les voies SNCF

France
DirectLCI
INNOVATION – Cette semaine un drone a survolé des rails de la SNCF entre Toulouse et Castres afin de contrôler l'état des voies. Un dispositif qui pourrait se généraliser afin de prévenir les vols de métaux.

Les drones sont aussi de parfaits contrôleurs… Alors que les vols de métaux ont encore augmenté de 19 % en 2013 dans l'Hexagone, la SNCF a trouvé la parade en faisant surveiller ses équipements par ces petits engins volants équipés de caméras ou d'appareils photos.

"Le dispositif pourrait compléter nos moyens actuels, les patrouilles à pied et les vols d'hélicoptères", explique Jean-Marc Roméro, directeur aux affaires territoriales de la SNCF en Midi-Pyrénées. Fin 2012, le trafic des trains régionaux avait été particulièrement impacté par ces actes de vandalisme : 203 trains en retard (4 500 minutes) entre septembre et novembre.

17 kilomètres de voies surveillées

Même si les statistiques ont baissé dans la région en 2013 (-16 %), le phénomène est récurrent. D'où les expérimentations qui se sont déroulées lundi soir et mardi après-midi à Lavaur (Tarn) : durant plusieurs heures, un drone de 2 kg a survolé 17 kilomètres de voies entre Toulouse et Castres et transmis plusieurs heures de vidéo et des milliers de photos au PC sécurité de la SNCF situé en région parisienne.

"Les résultats sont probants mais il faudra encore les tester en milieu urbain", ajoute Jean-Marc Roméro. Ce dernier confirme pourtant que la généralisation de ce nouveau système de surveillance n'interviendra pas avant plusieurs mois.

100 appareils livrés en 2014 

Pour Benjamin Benharrosh, le fondateur de Delair Tech, la société toulousaine qui a fourni l'engin, le marché de la SNCF est un des nombreux débouchés. "Nous sommes de plus en plus sollicités pour fournir des appareils afin de surveiller des gazoducs, des pipelines, des autoroutes, des voies fluviales ou des zones industrielles sensibles", explique-t-il.

Alors qu'en 2013 Delair Tech avait conçu et construit 30 drones, l'entreprise basée dans le quartier de Montaudran à Toulouse affiche déjà un carnet de commandes de 100 appareils en 2014. Les voleurs de cuivre n'ont qu'à bien se tenir !  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter