Des étoiles et des médailles pour la gastronomie azuréenne

Des étoiles et des médailles pour la gastronomie azuréenne

DirectLCI
MIAM – Ce lundi, le Michelin dévoilait ses étoiles et le concours général agricole délivrait ses médailles. Metronews vous propose un tour d’horizon gourmand.

Voilà maintenant un an qu’ils attendaient les résultats. Le verdict est tombé ce lundi vers midi, à l’heure de passer à table. Le célèbre guide Michelin a dévoilé les noms des restaurants étoilés pour 2014. Ils sont trois à avoir décroché un macaron cette année dans les Alpes-Maritimes et un en principauté : le Sea Sens de Cannes, le Paloma de Mougins, l’Auberge le Robur situé à Roure et l’Elsa basé à Monte-Carlo. Dans le même temps, ils ont été cinq à perdre le précieux titre de restaurant étoilé.

Le reste n’a pas bougé. Le Chantecler, restaurant de l’hôtel Negresco, dirigé par Jean-Denis Rieublanc et où officie Jérémy Brun de Top Chef , garde ses deux étoiles. Tout comme le Château de la chèvre d’or installé à Eze. Le Louis XV d’Alain Ducasse à Monaco reste le seul 3 étoiles de la Côte d’Azur. A noter qu’à l’échelle nationale, il n’y a qu’un nouveau restaurant triplement étoilé : L’Assiette Champenoise d’Arnaud Lallement.

Au concours général agricole, les producteurs azuréens aussi ont brillé, en raflant 17 médailles. La cuvée 2013 vin blanc "bio" du domaine Saint-Jean, AOC Bellet (Nice), obtient l’or. Le miel de forêt de Jean-Louis Lautard (Le Tignet) est aussi couvert d’or. L’apiculteur azuréen obtient également des médailles d’argent pour ses miels de lavande, de châtaignier et son polyfloral.

Les olives de Nice récompensées

L’huile d’olives "L’Oli d’Aqui", de Jean-Philippe Frère (Le Rouret), est médaillée d’or. Celles de André Giauffret (Colomars) et du Moulin de la Brague (Opio) obtiennent l’argent. Ce dernier gagne aussi une médaille d’argent pour son huile d’ove "fruité mûr".

Les olives noires AOC de Nice de Jean-Philippe Frère obtiennent aussi une médaille d’argent. Les tapenades vertes et les pâtes d’olives de Nice de Guillaume Frère (Le Rouret) repartent colorées d’or du salon de l’agriculture. L’argent va à Julien Rostan (Pegomas) et le bronze au Moulin de Castagniers.

Enfin, la pâte d’olives aux feuilles de basilic de Champsoleil produite par Henri Derepas est médaillée d’or . Celle aromatisée aux herbes de Provence du Moulin de Castagniers gagne l’argent, et celle aux zestes de citron, autre création de Champsoleil, est médaillée de bronze.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter