Des graphothérapeutes pour ne pas écrire "comme un cochon"

DirectLCI
Si l’expression "écrire comme un cochon" fait sourire, pour certains Français, écrire peut devenir une vraie angoisse. Psychologique, comme physique. Calista, 8 ans, souffre de douleurs aux poignets. À sa rescousse… une graphothérapeute.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter