Des graphothérapeutes pour ne pas écrire "comme un cochon"

Des graphothérapeutes pour ne pas écrire "comme un cochon"
FRANCE

Si l’expression "écrire comme un cochon" fait sourire, pour certains Français, écrire peut devenir une vraie angoisse. Psychologique, comme physique. Calista, 8 ans, souffre de douleurs aux poignets. À sa rescousse… une graphothérapeute.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

EN DIRECT - Covid-19 : le président du Conseil scientifique évoque "100.000 cas par jour" en France

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent