Des jeunes de Sarcelles se défient sur Facebook pour distribuer des repas aux migrants

France
DirectLCI
GÉNÉROSITÉ - Des jeunes d’un quartier de Sarcelles ont décidé de lancer un nouveau défi Facebook : préparer des repas pour les migrants. Sur le réseau social, ils appellent d’autres quartiers à faire de même. Et le mouvement prend de l'ampleur.

D'abord, il y a eu le "Ice Bucket Challenge", né à l'été 2014, pour dégager des dons contre la maladie de Charcot. Un nouveau défi Facebook, tout aussi généreux, vient de voir le jour à Sarcelles, dans le Val d'Oise. Et cette fois, c’est pour venir en aide aux migrants.


Le jeune homme à l'origine de cette nouvelle chaîne de solidarité, Malik Diallo, habite le quartier des Sablons, rapporte France Bleu. Chauffeur-livreur, il travaille régulièrement dans le secteur de Stalingrad, dans le 19e arrondissement de Paris, et se trouve très vite choqué par la situation des migrants. "Pour faire quelque chose pour eux, je me suis dit que le seul moyen pour que tout le monde se mette dedans, c’était d’utiliser Facebook", explique-t-il dans Le Parisien.

Réaliser une centaine de repas, et les apporter à ceux qui en ont besoin

Il y a dix jours, il décide donc de lancer un défi aux autres quartiers de France : réaliser une centaine de repas, et les apporter à ceux qui en ont besoin. Pour ce faire, il filme sa distribution de nourriture (du Tchep, un plat d'Afrique de l'Ouest, des sandwichs et des boissons) auprès des réfugiés et publie ensuite la vidéo sur son profil Facebook (qui comptabilise ce lundi soir plus de 40.000 vues). Chaque quartier qui réalisera le défi devra lancer le challenge à un prochain quartier. 


"On ne cherche pas à savoir qui payera le plus de nourriture mais on veut voir si chaque quartier est capable de remonter ce genre de défis. Sans l’aide des associations, montrons au monde que nos quartiers ont un cœur et surtout une bonne éducation", explique-t-il dans la vidéo.

Ici, on sait ce que sont les valeurs de solidarité. Nos parents étaient des migrants.Souleymane, habitant de Sarcelles

À la fin de la vidéo, c'est un autre quartier de Sarcelles, celui des Vignes blanches, qui est nominé. Une deuxième distribution a donc été organisée mercredi 5 octobre, par un certain Souleymane, surnommé Solo, qui rapporte également qu'un commerçant "a rajouté de la charcuterie quand on lui a expliqué l'initiative".


"Ici, tout le monde a mis sa pierre à l’édifice. Certains ont mis 10€, d’autres 20€. Même les petits, ils ont donné quelque chose", raconte-t-il au Parisien qui a suivi l'expédition. Comme les habitants des Sablons, ceux des Vignes blanches ont distribué sandwichs et boissons dans le camp de migrants à ciel ouvert de Stalingrad : "Ici, on sait ce que sont les valeurs de solidarité. Nos parents étaient des migrants", fait remarquer Souleymane au Parisien


La vidéo de la distribution devrait être prochainement mise en ligne et conduire à une nouvelle nomination. Mais Malik Diallo veut croire que le défi va essaimer bien au-delà et son voeu pourrait bien se réaliser. Des jeunes de Sucy-en-Brie et Maisons-Alfort (Val-de-Marne) se sont déjà engagés pour la semaine prochaine. Des quartiers de Stains, Saint-Denis et Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) auraient également le même projet.

Lire aussi

VIDÉO - Crise migratoire : des habitants de Lesbos nommés pour le prix Nobel de la paix

En vidéo

Crise migratoire : des habitants de Lesbos nommés pour le prix Nobel de la paix

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter