Des mosquées salafistes fermées, elles recrutaient des jeunes pour le jihad

DirectLCI
Après les attentats du 13 novembre, trois mosquées salafistes ont fermé en France. L’ancien responsable de la mosquée de Lagny-sur-Marne a été accusé d’avoir joué un rôle majeur dans le recrutement de volontaires pour le jihad. Il y a eu aussi d’autres fermetures administratives temporaires. Mais pour Abdallah Zekri, secrétaire général du Conseil français du culte musulman, "la vraie menace vient de l'extérieur des villes".

Sur le même sujet

Lire et commenter