Des profs du collège Bellefontaine en grève après une sanction contre un élève

Des profs du collège Bellefontaine en grève après une sanction contre un élève

DirectLCI
EDUCATION – Jugeant que l'exclusion avec sursis d'un élève n'est pas assez importante, professeurs et personnels de l'établissement toulousain se sont mis en grève.

Les collégiens de Bellefontaine n'ont pas eu cours ce vendredi. Dès 8 heures ce matin, ils ont trouvé les salles de cours fermées et sont repartis à leur domicile en raison d'un mouvement de grève d'une grande partie des enseignants et de communauté éducative.

En cause: l'exclusion avec sursis de l'établissement d'un élève de quatrième accusé de violence envers un assistant d'éducation le 18 décembre dernier. Pour le personnel du collège, la sanction prise jeudi soir à l'issue d'un conseil de discipline "est insuffisante et inopérante".

Des violences quotidiennes

"L'élève a été maintenu en cours dès le lendemain de l'incident. L'exclusion avec sursis signifie notamment que l'élève était en cours ce matin", regrettent les grévistes dans un communiqué de presse.

Plus qu'un malaise ponctuel, ils dénoncent un climat délétère au sein du collège "Nous n'avons plus de moyens coercitifs qui permettraient d'éradiquer les violences physiques et verbales dont nous sommes victimes au quotidien", ajoute-t-il.

Une seule transgression depuis la rentrée

Une situation que le principal nuance. "Depuis la rentrée il y a eu une seule transgression majeure au règlement qui a valu la tenue du conseil de discipline", précise Pascal Roques. Concernant les violences quotidiennes pointées du doigt, il reconnaît qu'il s'agit davantage d'incivilités "qui doivent être évoquées au cours de discussion".

Cela tombe bien, une table ronde sur la violence doit être organisée prochainement à l'inspection d'académie. D'ici là, l'établissement retrouvera son rythme normal puisque les cours reprendront dès lundi.  

Plus d'articles