Des sites Web toulousains victimes de pirates

Des sites Web toulousains victimes de pirates
FRANCE

INTERNET – Depuis quelques jours, des messages de hackers se réclamant de la cause islamiste ont fleuri sur les pages Web d'institutions de Midi-Pyrénées.

Depuis quelques jours des sites Web de la région sont victimes de cyber attaques. Lundi matin, la plate-forme du Conseil général du Lot a été "piratée durant trois heures par un groupe tunisien dénommé Fallaga Team", a précisé un représentant du département.

Lorsqu'on cliquait sur l'adresse, le lien redirigeait vers une page diffusant un discours intégriste: la connexion a été rapidement coupée avant que la consultation du site de la collectivité soit à nouveau normal lundi après-midi.

"Défaçage" à la pastorale et à Revel ...

Plus tôt dans le week-end, l'office de tourisme de la communauté de communes Lauragais-Revel-Sorézois et la pastorale des étudiants catholiques de Toulouse ont eux aussi été victimes d'un "défaçage", qui consiste à remplacer la page d'accueil.

Fallaga Team et Sahraoui

Les horaires de messe et l'agenda de la communauté étudiante chrétienne ont été remplacés par le message "Il n'y a de Dieu qu'Allah" : là aussi l'opération a été revendiquée par la Fallaga Team.

La mairie de Saint Juéry, commune située près d'Albi (Tarn) où une salle de prière musulmane a essuyé des tirs dans la nuit de jeudi à vendredi , a vu son site Web détourné par un groupe se revendiquant de la cause "Sahraoui". Jean-Paul Raynaud, le maire de la ville, a expliqué qu'un conseiller municipal a envoyé un message aux pirates. Ces derniers lui ont répondu que l'Etat marocain les oppressait".

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent