Deux enfants tués par la chute d'un bloc de pierre sur un chalet

Deux enfants tués par la chute d'un bloc de pierre sur un chalet

DirectLCI
FAIT DIVERS - L'éboulement d'un bloc de pierre d'une falaise a tué deux enfants de 7 et 10 ans ce matin dans la vallée de la Tinée. Deux familles se trouvaient à l'intérieur du chalet. Les éboulements se sont multipliés cette année dans les Alpes-Maritimes.

Nouveau drame dans les Alpes-Maritimes. Deux enfants ont été tués ce dimanche matin vers 5 heures dans un éboulement survenu sur la route de la Tinée, environ un kilomètre au nord du village d'Isola.

Les deux victimes étaient âgées de 7 et 10 ans. Selon les premiers éléments, elles se trouvaient dans un chalet lorsque un bloc de roche a percuté l’habitation. Cinq personnes ont également été blessées. Trois ont pu se sortir des décombres par leur propres moyens, deux autres ont été dégagées par les secours.

Selon la préfecture des Alpes-Maritimes, "le bloc de pierre qui s'est détaché mesure environ 7 à 8 mètres et doit peser plusieurs tonnes". Le rocher a littéralement rasé ce chalet de trois étages, avant de finir sa course sur la route. "Des géologues et les services de la Métropole étaient encore sur les lieux en fin de matinée" ajoute-t-on à la Préfecture.

Éboulements en série

Cet éboulement a entraîné la fermeture de la RM 2205 dans les deux sens. L’accès à Saint-Etienne de Tinée, Auron et la haute-vallée de la Tinée se fait par une déviation.

Depuis le début de l’année, les éboulements se sont multipliés dans les Alpes-Maritimes, notamment en raison d’un nombre record de précipitations . Le 8 février dernier, ils avaient causé la mort de deux personnes dans le déraillement du train des Pignes à Annot (Alpes-de-Haute-Provence) .

Après s'être rendu sur les lieux du drame, le Président de la Métropole, Christian Estrosi, a fait part de "sa vive émotion et de son soutien aux familles endeuillées".  Le maire de Nice a également salué "l'intervention rapide des secours et des gendarmes pour venir en aide aux blessés" ajoutant que "l'accumulation des intempéries était sans doute la cause de cet éboulement".
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter