Deux Lyonnais prêts à partir à l’assaut du 4L Trophy

Deux Lyonnais prêts à partir à l’assaut du 4L Trophy

France
DirectLCI
RAID - Ils se surnomment les "4 L 4 school". Deux étudiants lyonnais s’élanceront bientôt sur les pistes marocaines du 4L Trophy. Cette année, le premier rallye européen étudiant embarquera près de 1300 équipages du 13 au 23 février sur les pistes reliant Marrakech à Tanger.

Ils sont prêts à parcourir près de 6000 kilomètres en dix jours, tout ça, au volant de leur 4L d’occasion. Léonard Cotte, un étudiant lyonnais de 22 ans, se prépare au  4L Trophy depuis près de deux ans avec son coéquipier, Thibaut Jacques, lui aussi étudiant à l’ESCE Lyon. "C’est une aventure humaine que nous ne voulions pas rater", affirme-t-il. Depuis quelques mois, les préparatifs se multiplient : recherche de sponsors, achat de la voiture, entretien et préparation du moteur… "Nous avons réussi à boucler notre budget de 8000 euros, en faisant appel à douze sponsors. La 4L, nous l’avons rachetée à un ancien équipage qui l’avait mise en vente sur Internet", raconte Léonard. Après avoir participé le week-end dernier à un défilé dans le centre de Lyon aux côtés d’une dizaine d’autres équipages lyonnais engagés dans la course, Léonard et Thibaut lèveront les voiles le 11 février pour relier d’abord Saint-Jean-de-Luz.

6000 kilomètres à travers le désert marocain

"Nous irons ensuite jusqu’à Javira, en Espagne, avant de prendre le bateau pour Tanger et de rouler jusqu’à Marrakech", explique-t-il. Un aller-retour qui se veut avant tout un ticket pour de nouveaux horizons : "C’est une expérience très enrichissante puisque qu’à deux dans la voiture, il faudra s’écouter et apprendre à avancer ensemble", poursuit Léonard. En attendant, ils ont également dû réapprendre à conduire autrement : "Dans une 4L, ce qui change, c’est que le freinage est moins violent et qu’il n’y a pas de conduite assistée, il faut donc apprendre à piloter de façon plus souple !", s’amuse le jeune homme. Les deux équipiers raconteront leur aventure sur leur blog et sur leur compte Facebook .

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter