Deux Toulousaines à l’assaut du rallye des gazelles

Deux Toulousaines à l’assaut du rallye des gazelles

DirectLCI
COURSE - Laure Gonzalès et Emmanuelle Gardini participent dès vendredi à la 24 ème édition de cette course 100 % féminine dans le désert marocain dont le but est de récolter des fonds pour une association caritative.

Pour parcourir 2500 kilomètres en 9 jours, Laure Gonzalès et Emmanuelle Gardini ne pourront compter que sur leurs cartes, une boussole et leur sens de l'orientation. C'est la règle du rallye des gazelles, une course d'orientation exclusivement féminine destinée à récolter des fonds pour des associations.

Ces deux amiestoulousaines de 38 et 42 ans, troqueront donc dès mercredi prochain, leurs casquettes de chef d'entreprise et de pédiatre pour celles de pilotes de rallye. Elles monteront à bord de leur 4x4 baptisé "En voiture Simone", aux côtés de 160 équipages venus du monde entier pour traverser le sud-est du Maroc en un minimum de distance.

10 à 12 heures de route par jour

Un défi auquel elles se préparent depuis des mois. "Depuis janvier, nous suivons des cours de coaching sportif pour gainer notre dos et nos abdominaux. Nous avons aussi suivi des stages d’orientation et de mécanique pour apprendre à moduler la pression des pneus en fonction de l'état de la route, changer les roues, les filtres... De quoi montrer que les sports mécaniques ne sont pas réservées qu'aux hommes" sourit Emmanuelle, la pilote.

Chaque soir, les deux amies dormiront en bivouac en plein désert et le lendemain après un briefing à 5 heures du matin, repartiront pour 350 kilomètres de parcours par jour, soit 10 à 12 heures de route. Le GPS étant formellement interdit, seul un "Road Book" leur permettra de découvrir leur " tracé " du jour, les coordonnées géographiques, caps ou distances des points de contrôle quotidiens et la ligne d'arrivée.

Un défi sportif et humanitaire

Pour participer à cette course, Laure et Emmanuelle ont réuni un budget de 35 000 euros auprès de sponsors locaux dont 3000 à 5000 euros, seront reversés à l’association " Entendre le monde ". Cette ONG médicale spécialisée dans les pathologies de l'oreille intervient auprès d'enfants dans les pays en voie de développement.

Dans les villes et villages traversés par les deux pilotes, l’association Cœur de gazelles distribuera également du matériel auditif dans des dispensaires marocains. "A plus long terme, le but est d'aider l’association Entendre le monde à s'implanter au Maroc afin de former les chirurgiens locaux à l’opération des tumeurs des oreilles chez l’enfant" explique le rugbyman Vincent Clerc, le parrain de l’association.

Les deux Toulousaines partiront vendredi à Paris pour le début officiel de la course avant de s'élancer sur les pistes sableuses du Maroc dès mercredi prochain.

Plus d'articles