Dieudonné se moque de Christian Estrosi pour promouvoir son spectacle

FRANCE

POLÉMIQUE – Alors que sa représentation prévue le 25 juin au Nikaïa est dans le collimateur de la mairie, l'humoriste lance un tarif réduit détournant l'image et le nom du maire de Nice.

En dessous de la ceinture. Sur sa page Facebook, l'humoriste le plus décrié de France s'attaque au député-maire de Nice en détournant sa photo et son patronyme, façon cour de récré. Sur fond de Baie des Anges, le montage (revendiqué comme tel) montre un Christian Estrosi tout sourire, les bras grands ouverts. L'élu y est affublé d'un tee-shirt orange reprenant l'affiche du spectacle "Dieudonné en tournée", programmé le 25 juin prochain au Nikaïa, avec la mention "Amis Niçois ! Tarif spécial 'Estrozizi'".

EN SAVOIR + >> Notre dossier sur Dieudonné

Dieudonné annonce ainsi une réduction pour les places de son prochain spectacle, que la ville de Nice souhaite interdire depuis le mois de janvier . Christian Estrosi avait alors annoncé : "J’utiliserai tous les moyens de droit en ma possession, quelles que soient les conséquences, pour que ce spectacle n’ait pas lieu : j’ai donc demandé à mes services de prendre un arrêté pour interdire ce spectacle".

Pas de dépôt de plainte

"L'arrêté municipal d'interdiction a été pris et fait l'objet d'une contestation devant le tribunal administratif par Dieudonné" précise l'entourage du maire, contacté par metronews. L'audience est prévue mercredi prochain. Concernant le détournement visuel, "cela démontre une fois de plus que Dieudonné s'illustre par les caricatures et les excès, ce qui renforce notre détermination à interdire son spectacle". Christian Estrosi n'envisagerait pas, en revanche, de déposer plainte contre ce photomontage diffusé sur Facebook.

En 2013, le spectacle Foxtrot de Dieudonné, annoncé à Acropolis, avait été annulé dans des circonstances restées floues. Au début du mois en revanche, le tribunal administratif de Limoges a suspendu l'arrêté du maire qui interdisait la venue de "Dieudonné en tournée" dans sa ville. L'argument du "risque de trouble à l'ordre public" n'a pas été retenu comme valable par les magistrats. Des décisions similaires ont dernièrement été prises également à Montpellier et Toulon.

À LIRE AUSSI >> Un spectacle clandestin de Dieudonné interdit in extremis à Bruxelles

Lire et commenter