Disparition d'Anne-Cécile Pinel en Croatie: "les choses devraient se débloquer"

Disparition d'Anne-Cécile Pinel en Croatie: "les choses devraient se débloquer"

France
DirectLCI
MOBILISATION - La jeune femme de 23 ans, étudiante à Lyon, a disparu en Croatie depuis le mois de juillet. Ses parents étaient reçus ce jeudi au ministère des Affaires étrangères.

"Nous avons toujours autant d'espoir. On ne lâchera rien tant que nous n'aurons pas de réponses." Olivia reste plus déterminée que jamais. Son amie Anne-Cécile Pinel, 23 ans, a pourtant disparu depuis le 21 juillet alors qu'elle s'était rendue au festival de musique électronique Momento Demento, organisé aux environs de Slunj, en Croatie.

Depuis, l'étudiante lyonnaise, originaire de Savoie, n'a plus donné aucun signe de vie. Ce jeudi, les parents d'Anne-Cécile , qui veulent "tout mettre en œuvre pour retrouver" leur fille, ont été reçus au ministère des Affaires étrangères pour évoquer les piétinements de l'enquête.

Une marche ce samedi

"On a évoqué les lenteurs dans le dossier, mais les choses devraient se débloquer car il y a depuis le début de la semaine un correspondant en Croatie pour la justice française", résume Michel Pinel, le père d'Anne-Cécile.

Ce samedi, une marche en l'honneur d'Anne-Cécile est organisée à Lyon. Rendez-vous est donné à 17 heures place Bellecour. Les participants prendront la direction de Fourvière, où des lanternes chinoises seront envoyées vers le ciel. Deux enquêtes – l'une en Croatie et l’autre en France – sont ouvertes pour tenter de retrouver la jeune femme.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter