Disparition de Maëlys : il se faisait passer pour la mère de la fillette, une enquête ouverte

Disparition de Maëlys : il se faisait passer pour la mère de la fillette, une enquête ouverte
FRANCE
FAIT DIVERS - Depuis quelques jours, une personne se faisant passer pour la mère de Maëlys sollicite des internautes sur les réseaux sociaux pour leur demander une "aide financière" "afin d'élargir la recherche" de la fillette dans toute la France". Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon.

Dès la réception du mail, Thierry Leggio s'était posé des questions. Dans ce mystérieux message, une certaine "Yveline Moreau" disait être la "mère de Maëlys (la petite fille disparue)". Elle poursuivait indiquant avoir eu le mail de son correspondant via les commentaires écrits sur certaines pages des réseaux sociaux. Après avoir remercié son correspondant pour son "encouragement", "Yveline" lui demandait par écrit une "aide financière " qui serait la bienvenue peut importe le montant" (sic). Et poursuivait : "Nous avons grand besoin d'avoir des moyens afin d'élargir la recherche dans toute la France. (...) Merci de bien vouloir me répondre et encore désolé pour le dérangement. Cordialement.'"


Une enquête pour "tentative d'escroquerie" a depuis été ouverte par le parquet de Lyon, explique L'Express.fr. Selon le site, l'arnaqueur n'a pas encore été identifié. 

Alerter tout le monde rapidement

Au Dauphiné Libéré, Thierry Leggio expliquait que son adresse mail avait dû "être récupérée soit via le groupe Facebook de recherche auquel (il) fait partie, soit via le site internet de la cagnotte pour aider la famille, où (il est) allé ". 


Son fils lui avait alors conseillé d'alerter "tout de suite les gendarmes et les réseaux sociaux".  C'est ce que Thierry Leggio a fait sans attendre. Depuis, Yveline Moreau aurait stoppé l'envoi de mail. Et sa page Facebook a été supprimée. Comme le soulignent nos confrères, "les ficelles de ce 'fake'" étaient néanmoins "un peu grosses'".  Des fautes d'orthographe dans le texte, et surtout, un prénom et un nom de famille qui ne correspondent absolument pas à l'identité de la maman de la fillette. 

En vidéo

VIDÉO - Disparition de Maëlys : ce que l'on sait du suspect

Plusieurs page de soutien aux parents

Plusieurs pages Facebook pour aider la famille de Maëlys à retrouver l'enfant ont été créées depuis la disparition de la fillette dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin dans l'Isère. 


La page "Recherchons et retrouvons Maëlys tous ensemble" recense à ce jour 8106 "J'aime". La page "Recherche de Maëlys" compte 2178 membres.  La cagnotte Leetchi lancée par d'anciennes élèves infirmières qui ont étudié avec la mère de Maëlys entre 2011 et 2014 a rassemblé lundi dernier, cinq jours après avoir été lancée, plus de 40 000 euros. Depuis, le montant de la cagnotte a été masqué mais les personnes souhaitant y participer peuvent toujours le faire. 


Plus de trois semaines, après sa disparition, Maëlys reste introuvable. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Disparition de Maëlys : le dénouement après 6 mois d'enquête

Plus d'articles

Lire et commenter