Disparues de Perpignan : le suspect passe aux aveux

DirectLCI
L'homme interpellé mardi a avoué avoir tué Mokhtaria Chaïb, retrouvée mutilée le 21 décembre 1997 au lendemain de sa disparition près de la gare de Perpignan. Son ADN avait été retrouvé sur les vêtements d’une victime. Il nie, en revanche, toute implication dans les deux autres meurtres.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter