Disparus Bolivie : le condamné Jaime Martinez remis en liberté ?

Disparus Bolivie : le condamné Jaime Martinez remis en liberté ?

France
DirectLCI
JUSTICE - D’après les parents de Fannie Blancho et Jérémie Bellanger, disparus en Bolivie en 2010, une audience de remise en liberté de Jaime Martinez, le principal accusé, est prévue jeudi.

Il a été condamné il y a trois semaines. Pourtant, Jaime Martinez, qui a écopé de 30 ans de prison pour avoir fait disparaître en 2010 en Bolivie Fannie Blancho et Jérémie Bellanger , pourrait bénéficier d’une audience de remise en liberté à Santa Ana de Yacuma ce jeudi. C’est ce qu’indiquent les parents du jeune couple originaire de Nort-sur-Erdre.

"La réunion que nous avons eue ce matin avec les procureurs en commission sur notre affaire et la procureure de district nous a alertés sur les risques de cette audience", explique Patrick Bellanger, le père de Jérémie, dans un communiqué. En effet, l'avocat de Jaime Martinez va de nouveau s'appuyer sur le fait qu'il a été incarcéré plus de trois ans avant d'être condamné et sur de récentes jurisprudences favorisant les remises en liberté."

"Il ne faut pas que tous nos efforts soient réduits à néant"

Selon eux, la procureure de district, Wilma Blas, a insisté sur "l'importance d'une mobilisation particulière" pour cette audience en ordonnant la présence des procureurs Mabel Martinez et Montero. "Elle a également insisté sur la nécessité que l'ambassade soit représentée, ce que nous espérons."

Les parents de Jérémie et une de ses tantes assisteront à l'audience. "Il ne faudrait pas que tous les efforts que nous avons faits depuis plus de trois ans soient réduits à néant", estiment-ils. "Il est évident que si Jaime Martinez était placé en détention domiciliaire, celui-ci n'attendrait pas sagement d'accomplir sa peine de trente ans de prison."

Sur le même sujet

Lire et commenter