Disparus de Bolivie : la demande d’annulation du procès rejetée

Disparus de Bolivie : la demande d’annulation du procès rejetée

DirectLCI
JUSTICE - Le procès des assassins présumés de Fannie Blancho et de Jérémie Bellanger a débuté lundi en Bolivie. Les parents respectifs du jeune couple originaire de Nort-sur-Erdre et disparu depuis 2010 sont sur place. Ils racontent le deuxième jour d’audience.

Les meurtriers présumés de Fannie et Jérémie seront bien jugés. La demande d’annulation du procès a été rejetée . Depuis lundi, les audiences pour juger les quatre assassins présumés de Fannie Blancho et Jérémie Bellanger, originaires de Nort-sur-Erdre et disparus en Bolivie dans la nuit du 28 au 29 août 2010 , ont en effet débuté. Les parents du jeune couple sont sur place, à Trinidad. Dans un courrier envoyé par mail à différents médias locaux, ils racontent le déroulement du procès.

"Nous sommes soulagés, explique Patrick Bellanger. L'extinction de l'action pénale [l’annulation du procès, demandée mardi par les avocats des accusés, ndlr] a été rejetée. Conformément au droit bolivien, trois des accusés se sont abstenus de toute déclaration. Seule Rosmery Roca, une des prévenus, a accepté de s’exprimer et a fait l’objet d’interrogatoires. Par contre, elle a complètement changé de version concernant l’attitude de Jaime Martinez [principal accusé, ndlr] envers Fannie et dit maintenant que Roberto Forero [un autre des prévenus, ndlr] était seulement assis à une table voisine de Jaime Martinez alors qu’auparavant elle précisait qu’ils étaient tous deux assis à la même table en début de la soirée du 28 août 2010."

"Le pacte du silence continue"

"Sa nouvelle version était bien préparée et elle s’est montrée très habile dans la tournure de ses propos. Le pacte de silence continue et il apparaît évident que les accusés se sont mis d’accord pour faire bloc face à l’accusation. Nous avons tout de même pu, en tant que victimes, témoigner que Rosmery Roca, lors de notre arrivée à Guayaramerin, avait fortement incriminé Jaime Martinez en nous disant qu’il était fou de Fannie.

Il y aura heureusement les vidéos des reconstitutions qui pourront démontrer que les accusés ont monté un nouveau scenario. L’audience reprend ce mercredi à 8 heures."
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter