Dix-huit mois de prison pour le transexuel violent de l'aéroport de Nice

Dix-huit mois de prison pour le transexuel violent de l'aéroport de Nice

France
DirectLCI
JUSTICE – Le ressortissant péruvien qui avait blessé quatre fonctionnaires de la police aux frontières a été lourdement condamné ce jeudi par le tribunal correctionnel de Nice.

Dix-huit mois de détention et cinq années d'interdiction de séjour dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, rapporte nicematin.com . Le tribunal correctionnel de Nice ne badine pas avec les agressions sur des policiers. Il faut dire que l'individu, séropositif, avait maltraité les fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) en affirmant vouloir leur inoculer le Sida .

Un an de traitement médical

Mercredi, furieux alors qu'il venait d'être interpellé en état d'ivresse, il s'était coupé avec un gobelet en plastique puis avait craché son sang au visage des policiers. Ces derniers vont devoir suivre un traitement prophylactique contre le Sida pendant un an pour éviter tout risque de contracter la maladie.

"Ils vivent aujourd'hui dans l'angoisse, et pour de nombreux mois encore" a souligné l'avocat des officiers, Me Joël Blumenkrantz, cité par nicematin.com. Le prévenu a affirmé lors de sa comparution "regretter ce qu'[il] a fait".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter