Dix vendeurs de roses entassés dans un 45 mètres carrés à Aubervilliers

Dix vendeurs de roses entassés dans un 45 mètres carrés à Aubervilliers

Ce vendeur de roses à la sauvette habite à Aubervilliers. Avec ses compatriotes sans-papiers, il s’entasse à dix dans un 45 mètres carrés. Il touche 300 euros d’allocation par mois. Dans son pays, il était à la tête d’une épicerie et avait trois employés. Opposant politique, ses parents ont payé des passeurs 10.000 euros pour l'envoyer en Europe. De la France, il ne connaissait que Zidane. Aujourd’hui, il peine à vendre ses roses flétries et subit injures au quotidien. Uneéquipe de Sept à Huit a suivi ce jeune vendeur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation franchit la barre des 2000

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.